Les ActupienNEs remportent le 1er prix du Grand Concours 2020 Le Refuge !

Nous sommes heureuSEs d’avoir reçu le Premier Prix du Jury du Grand Coucours 2020 Fondation Le Refuge pour notre campagne contre la sérophobie. 5000€ pour continuer et aller plus dans ce projet qui nous tient à coeur. Un immense merci à toutes les équipes de la Fondation Le Refuge, au président du Jury Alex Goude, à Ana de Boa Esperança de l’Institut Randstad France et à la Fondation Jasmin Roy.Pour la première fois, un projet issu de la lutte contre le Sida est présent et récompensé à ce concours. 1000 mercis 💙💙💙

A 20 minutes, la diffusion de la vidéo de notre campagne.
Nos sincères félicitations à touTEs les participantEs

Les ActupienNEs à la Rentrée des Assoces

Les ActupienNEs seront présentEs à la Rentrée des Assoces ce samedi 12 septembre à partir de 11h30 pour vous présenter l’association, nos plaidoyers et les dossiers sur lesquels nous travaillons: Prévention VIH et IST, Vivre avec le VIH, Santé LGBTQI+, sérophobies…
 
 
En cette année particulière, l’Inter-LGBT, le Centre LGBTQI+ de Paris et d’Ile-de-France et la FSGL (Fédération Sportive Gaie et Lesbienne) s’associent pour organiser la Rentrée des Assoces et faire de cet évènement le grand moment de diversité associative LGBTQI+ les 12 et 13 septembre 2020.
La crise sanitaire que nous vivons a mis à mal de nombreux évènements LGBTQI+, notamment la Quinzaine des Fiertés et de nombreuses marches des fiertés en France. L’Inter-LGBT a ainsi reporté le Printemps des Assoces initialement prévu en mars et la Marche Fiertés dont la date vient d’être annoncée pour le 7 novembre. Ainsi, l’Inter-LGBT, le Centre LGBTQI+ Paris IDF et la FSGL ont décidé de mettre en commun leurs trois évènements de rentrée le Printemps des Assoces, la rentrée des associations et le Forum Sportif de la FSGL pour créer un grand évènement commun : La Rentrée des Assoces !
 
Cet événement marque le grand retour des évènements interassociatifs LGBTQI+ après la crise sanitaire de la Covid-19. Il permet aux associations lesbiennes, gaies, bi et trans, queer, intersexes, conviviales, culturelles, de défense des droits humains, familiales, politiques, de prévention santé, professionnelles et sportives de présenter leurs activités à des milliers de visiteurs et de visiteuses. C’est l’occasion de venir échanger et s’informer dans une ambiance à la fois festive et revendicative. Que ce soit pour conquérir de nouveaux droits, lutter contre les discriminations ou simplement découvrir des activités sportives, d’entraide et de convivialité, les associations seront là !
Lors de ce salon nous mettrons en place toutes les mesures sanitaires nécessaires pour assurer la sécurité de tou·te·s. Une information spécifique sur ce sujet sera faite un peu avant l’événement.
 

Les ActupienNEs sont partenaires dans la lutte contre le VIH et contre la sérophobie et la promotion du « sport santé » pour les séropos

Les ActupienNEs sont partenaires dans la lutte contre le VIH et contre la sérophobie et la promotion du « sport santé » pour les séropos pour cet événement (https://lesactupiennes.fr/sport-sur-ordonnance-pour-seropos-sportons-nous-mieux ). Si cet événement / projet trouve un écho particulier vis à vis de votre structure et vous portez ces valeurs d’inclusion et de fraternité, n’hésitez pas à nous contacter par mail à contact@badattitude.fr

Allier sport et lutte contre le VIH / sérophobie

Sebastien Demont
La nuit du BAD
La Nuit du BAD

Bad Attitude est une association #LGBT de #badminton basée principalement dans le 20ème arrondissement de Paris mais jouant sur plusieurs gymnases de la ville de Paris (actuellement 11è, 19è, 14è et 20è).

Ils et elles sont en train de créer et organiser un événement sportif et solidaire ouvert à tou-te-s autour du badminton et la lutte contre le VIH et la sérophobie. En effet, le sport est une activité d’intégration, de cohésion dans lequel des valeurs tel que la fraternité, la bienveillance et l’ouverture aux autres sont de mises. La santé est peu abordée dans le milieu sportif (hormis les sujets liés aux substances interdites dans le cadre du dopage). Vis à vis du #VIH et des #séropositifs, si l’envie de faire du sport est là, les conditions matérielles, physiques et psychologiques ne suivent pas toujours. A cela s’ajoute la peur de la stigmatisation et de la discrimination.

L’ événement a plusieurs objectifs : 

  • Promouvoir la pratique du badminton comme sport de loisir et/ou de compétition au sein de la communauté LGBT+ mais pas que…
  • Lutter contre les discriminations et pour l’intégration de tou-te-s
  • Sensibiliser les personnes aux questions du VIH et lutter contre la sérophobie
  • Collecter des fonds pour des associations luttant contre le VIH et venant en aide aux séropositifs.

Pour cela, dans la nuit du samedi 20 juin 2020 (samedi 18h jusqu’au dimanche 9h), se déroulera :

  • un tournoi de badminton
  • des sessions découverte initiation et des jeux ludiques de badminton
  • des stands de prévention santé lié au VIH et des stands de sensibilisation contre la sérophobie par des associations spécialisées
  • un stand de buvette et repas pour collecter des fonds dans l’objectif de reverser l’intégralité des bénéfices à des associations de lutte contre le VIH et de soutien aux séropositifs.

Si cet événement / projet trouve un écho particulier vis à vis de votre structure et vous portez ces valeurs d’inclusion et de fraternité, n’hésitez pas à nous contacter par mail à contact@badattitude.fr

Pour la première fois, un club de hashtag#badminton organise un événement associant hashtag#sport et lutte contre le hashtag#vih et hashtag#serophobie pour toutes et tous … Explications et détails sur l’événement et sur leur recherche de partenaires dans cet article… N’hésitez pas à le partager à votre réseau….

Journée mondiale de lutte contre le Sida 2019

Les acteurICEs de prévention VIH/sida, associations exerçant dans le champ de la santé doivent d’abord détenir une agrémentation spécifique, lourde à obtenir, permettant de réaliser des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD). C’est un frein à faire sauter !

Le Conseil National du Sida vient de pointer la nécessité d’améliorer le dépistage du VIH en France et préconise de renforcer la diffusion des autotests, notamment en permettant aux associations d’en proposer.

Selon les derniers chiffres sortis à l’occasion du 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida, plus de 1700 personnes (sur les 6200 qui ont découvert leur séropositivité en 2018) étaient déjà à un stade avancé de l’infection.

Se faire dépister, plusieurs fois, est crucial, en plus de se protéger.

Pourtant tout est bloqué dans l’arrêté sur les autotests par le paragraphe liant distribution d’autotests et personnel associatif formé à l’utilisation des tests rapides d’orientation diagnostique de l’infection par les VIH 1 et 2. Connaître son statut sérologique, c’est se protéger en prenant un traitement efficace et ainsi protéger ses partenaires !

Les ActupienNEs, association de lutte contre le VIH/sida, exigent :

– que les autotests puissent être donnés par toute association de lutte contre le sida ou ayant une action dans le champ de la santé ;

– que la TVA sur les autotests soit définitivement à 5,5 %.

SIDA, POURTANT T’AS PAS L’AIR MALADE !

Au plus profond de nos vies de séropos se cache un virus. 

Virus du rejet 88 % des jeunes franciliens déclaraient qu’ils refuseraient d’avoir des rapports sexuels même protégés par un préservatif avec une personne séropositive (enquête KAPB).

Virus de la précarité ; La « pauvreté en conditions de vie » touche près du tiers des séropos contre 13% de la population générale (enquête Vespa 2).

Virus de la solitude ; plus de la moitié des séropos sont célibataires (5ème enquête sur les discriminations), 40% vivent seules (55% chez les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes), auxquelles s’ajoutent ceuxCELLES qui vivent seulEs avec des enfants (8,6 %) (enquête Vespa 2).

Virus qui nous tue toujours, à petit feu :

CANCER : 1ère cause de mortalité des séropos, 36 % des décès annuels (Rapport Morlat). 

MALADIES CARDIO-VASCULAIRES : 10 % de décès dus à des infarctus du myocarde, des accidents vasculo-cérébraux (AVC) et des insuffisances cardiaques.

INSUFFISANCE RENALE : 5 à 10 fois plus de risque de souffrir d’insuffisance rénale chronique et aigue que la population générale.   

MALADIES METABOLIQUES (diabète, lipodystrophies, dyslipidémie) : les séropos de plus de 50 ans ont une prévalence du diabète de 10% (Dat’aids, 2000-2013). 

TROUBLES COGNITIFS : la proportion de séropos, exposéEs à une déficience cognitive parce qu’ils sont infectéEs depuis de nombreuses années ou simplement parce qu’ils avancent en âge, ou les deux, ne cesse d’augmenter. 

COINFECTION AVEC UNE HEPATITE : 16% des personnes infectées par le VIH sont co-infectées par le VHC, 7% par le VHB (rapport Morlat).

ETC. 

On nous regarde, on nous scrute et certainEs se permettent de nous dire :

« Pourtant, t’as pas l’air malade ! »

Mais faire face à votre sérophobie quotidienne, basée sur des fantasmes imbéciles, la subir dans nos amours ou même pour du cul, devoir tout le temps faire des pieds et des mains pour avoir accès à nos droits sociaux (Allocation Adulte Handicapé, Couverture Maladie Universelle-[Complémentaire], …), faire suivre et récolter les effets de l’infection et de ses comorbidités, n’est pas une partie de plaisir anodine. Ce virus nous en fait baver à vie.

IlELLEs leur répondent, en tant que séropo : « survivre finit par me tuer ». 

Alors, en cette marche des fiertés, on se cache dans des jeux de mots et aux éclats nous rions : 

EXPO Les ActupienNEs: Les LGBTI & Séropos face au papillomavirus à la Pride Marseille

VERNISSAGE & LANCEMENT DE LA BROCHURE: le jeudi 4 juillet à partir de 18H30 en présence de militantEs ActupienNEs.

L’exposition durera jusqu’au 9 juillet au soir

Les ActupienNEs sont heureuSEs d’être accueilliEs par le Pulse bar pour la Pride Marseille.  Nous poursuivons notre tour de France de l’exposition pour  diffuser la brochure sur le papillomavirus humain et les pathologies associées chez les séropos et LGBTI+.
Dans le cadre de cette brochure, des vitraux ont été créés :
il s’agit d’exposer les illustrations de la brochure, c’est-à-dire 6 pièces représentant chacun des séropos et/ou LGBTI atteintEs par une pathologie liée au papillomavirus humain. Brochure santé à destination des séropos & LGBTI distribuée en partenariat avec Enipse Prévention Santé