Régionales 2021 et lutte contre le sida, les candidatEs de Nouvelle Aquitaine répondent aux ActupienNEs

Les ActupienNEs ont interrogé les candidatEs à l’élection de la présidence de la Région Nouvelle Aquitaine (à l’exception du RN au vue de ses positions historiques et constantes) sur les actions de préventions autour du VIH et des IST dans les lycées, la lutte contre les discriminations en général, le soutien aux plus précaires, personnes sous AHH et en situation de handicap sur le marché du travail et dans les transports publics et le soutien régional aux associations de lutte contre le sida.

Nous avons reçu les réponses de 4 candidatEs, alors que Geneviève Darrieussecq (Modem-LREM) et Nicolas Florian (LR) brillent par leur absence, sans doute pour elle et lui la lutte contre le sida n’a que peu d’importance à ce poste de responsabilités. 

Les candidatEs LFI et EELV se sont contentéEs de réponses laconiques, approuvant principalement par un simple « Oui » nos demandes, sans entrer plus que ça dans les détails.

Clémence Guesté (LFI) veut proposer des ateliers de formation et de sensibilisation dans les Comités Education Santé Citoyenneté et les Conseils de Vie Lycéenne pour mieux impliquer ces comités dans l’information et la prévention du VIH et des IST en milieu scolaire. Elle propose de former les personnels encadrants sur ces questions et la lutte contre les discriminations pour un environnement de travail bienveillant.

Les transports seraient rendus plus accessibles aux personnes précaires et en situation de handicap en les rendant gratuits pour touTEs et en rendant public le service actuellement privé d’accompagnement des personnes handicapées (Accès Plus). Enfin, la Région favoriserait l’embauche des personnes en situation de handicap visibles ou invisibles. 

Nicolas Thierry (EELV) veut redynamiser les Comités Education Santé Citoyenneté et les Conseils de Vie Lycéenne au sein des établissements scolaires en lien avec des associations spécialisées. Il propose la création d’un Pôle discrimination pour protéger les agentEs et employéEs des collectivités exerçant en milieu scolaire. 

Il s’engage également à une politique inclusive globale pour l’accessibilité des personnes en situation de handicap dans toutes les sphères de la société (emploi, transports individuels, collectifs et à la demande, …) et en premier lieu dans les politiques et instances régionales.

Le candidat soutenu par Jean Lassalle, Eddie Puyjalon, veut faire un audit de l’accessibilité des préservatifs dans les lycées et pousser les Comités Education Santé Citoyenneté et les Conseils de Vie Lycéenne à porter les questions de prévention mais en les adaptant aux volontés du corps administratif et parental. Il rappelle les lois luttant contre les discriminations au travail et leur nécessaire application et veut favoriser la promotion et l’inclusion des personnes handicapées dans le milieu du travail. Il s’engage également à réduire la bureaucratie autour de l’aide régionale aux associations.

Cependant, ces bonnes volontés sont mises à mal par une idéologie conservatrice, imposant l’abstinence et la fidélité dans les discours de prévention des actions associatives pour obtenir un soutien régional, notamment financier, et refusant d’emblée l’écriture inclusive, l’excluant des campagnes régionales d’information, et premier motif de refus de réponse à notre questionnaire avant de le remplir finalement.

Le président sortant et candidat à sa réélection, Alain Rousset (PS) rappelle les actions de son mandat actuel, en termes de soutien régional aux actions de prévention en direction des jeunes scolarisés, précaires ou chômeurs. Déjà en lien avec les Comités Éducation Santé Citoyenneté et les Conseils de Vie Lycéenne il souhaite davantage de prise en compte des jeunes en intégrant leurs représentantEs dans les différentes instances de concertation de la Région. Si des opérations de prévention en santé dans des événements culturels régionaux se font déjà, il souhaite nous rencontrer pour les renforcer.

Dans les transports, les travaux d’accessibilité aux personnes en situation de handicap sont en cours dans les gares et un tarif préférentiel existe en direction des plus précaires, dont les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), de l’allocation pour demandeurs d’asile (ADA) et les réfugiés.

Enfin il réaffirme son soutien au tissu associatif éprouvé en cette période de pandémie de Covid19 et veut mettre l’accent sur les associations de santé et de lutte contre le sida, en particulier. Une aide administrative est déjà proposée aux associations pour les dossiers de subvention dont certains sont pluri-annuels. Il se montre ouvert comme les autres candidatEs des gauches à un plan régional de lutte contre le sida monté avec les différentEs responsables du secteur.

Les ActupienNEs prennent acte de ces prises de position et surveilleront leurs traductions en acte dans les décisions du futur conseil régional élu. 

Contact presse :

Antenne de Bergerac Jean-Jacques MALBEC lesactupiennesbergerac@gmail.com 0606466409
Paris, présidence, Mikaël ZENOUDA presidence@lesactupiennes.fr 0613508980

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *