Sous le sida, les comorbidités – 6 cartes postales

Être acteur et actrice de sa santé auprès de son infectiologue hospitalier mais aussi de son médecin généraliste

Un suivi partagé et concerté avec son médecin généraliste de ville (médecin traitant)  est possible pour prévenir et traiter le risque accru de pathologies qui se greffent au VIH chez les séropos, dont la charge virale est indétectable.

Nous développons 6 cartes postales reprenant synthétiquement les fiches infos traitement en ligne, illustrées par l’artiste pochoiriste, Ender. @ender.artiste

Vous pouvez dès à présent nous envoyer vos commandes pour les mettre à disposition dans vos structures et les distribuer en nombre sur vivreavec@lesactupiennes.fr 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *